Mémoires du futur : de la science-fiction à la réalité

Mémoires du futur : de la science-fiction à la réalité

Il y a plus de trente ans, le film Retour vers le futur inscrivait dans la mémoire collective de toute une génération une réalité qui paraissait alors lointaine en 1985. Je ne peux pas nier que, Millenial comme je suis, c’est avec émotion que j’ai vu quelques-unes de ces merveilleuses inventions voir progressivement le jour : le « hoverboard », les appels vidéo, la télévision à la demande, les vêtements qui sèchent en un instant et, plus récemment, les hologrammes presque impossibles à distinguer de la réalité.

Mais la voiture… ça, c’est une autre histoire. Aujourd’hui, près de trois ans après avoir laissé le passé de ce « lointain futur » derrière nous, ce genre de voiture n’est toujours pas une réalité… Presque tout le monde se rappelle que la DeLorean avec laquelle le Doc Brown retourne vers le futur est une voiture volante ; toutefois, ce n’est pas cette fonctionnalité qui m’avait alors marqué, mais le fait qu’elle fonctionnait à base de déchets. Une voiture qui ne représentait aucun coût et respectueuse de l’environnement !

L’année 2018 est déjà bien entamée et les voitures ne volent toujours pas et continuent de polluer. Toutefois, la voiture du futur est de plus en plus présente dans la vie quotidienne. Pas une voiture qui vole ni qui fonctionne avec des détritus, mais celle qui ne nécessite que peu, voire pas du tout de combustible pour permettre de se déplacer.

L’industrie du véhicule électrique a progressé à pas de géants depuis 1997, année de lancement de la Prius, et a révolutionné le marché de l’automobile hybride domestique. Aujourd’hui, il est possible d’acheter des voitures qui fonctionnent entièrement à l’électricité et qui peuvent être rechargées dans la rue ou dans son propre garage. Déjà 2 000 000 de véhicules électriques circulent dans le monde et les principaux fabricants estiment qu’en 2025, plus d’un million de voitures électriques seront produites par an.

Le transport électrique en Andorre

Andorre a vu le potentiel écologique de ce type de véhicule et a parié clairement pour son implantation, avec le célèbre plan Engega. Une fois de plus, le gouvernement a convenu ce mois-ci d’avril d’une autre session pour le Plan qui influera particulièrement sur l’achat de fourgonnettes et de camionnettes électriques, avec une enveloppe budgétaire de 850 000 euros d’aides.

Parmi les autres initiatives étroitement liées à l’implémentation du véhicule électrique se trouve la mise en place de stations de vélos électriques. Encore en phase de gestation, le projet « partage de vélos électriques » prévoit de répartir une cinquantaine de vélos entre quinze stations dans tout le pays. En principe, ce projet devrait devenir réalité d’ici la fin de l’année 2019. L’intention est de proposer ce service à la fois aux résidents et aux touristes, ce qui permettrait à ce dernier groupe cible de visiter la Principauté d’une autre façon, à deux roues.

Ce pari pour le véhicule électrique et la mobilité durable a porté ses fruits. La preuve en est qu’Andorre occupe la quatrième place mondiale en matière de ventes de voitures électriques ou hybrides, après la Finlande, l’Islande et la Suède. D’après les chiffres publiés début 2018, 3,4 % des véhicules de la Principauté sont déjà électriques. Des chiffres révélateurs.

Le Gouvernement d’Andorre et la Fondation Actua Tech en collaboration avec le Massachusetts Institute of Technology (MIT) travaillent main dans la main pour développer, tester et implémenter dans le pays des alternatives de mobilité basées sur la durabilité et l’introduction des nouvelles technologies. Nous espérons que ces initiatives se développeront et prendront forme, car à moyen et long terme, la mobilité électrique représenterait une économie d’énergie et une réduction des émissions de gaz qui bénéficieraient à tous les habitants de la Principauté.

N’oubliez pas qu’à la MoraBanc, nous vous proposons le prêt Eco-Cotxe, pour ceux qui sont intéressés à acheter un véhicule électrique ou hybride rechargeable, avec un taux d’intérêt atractif et sans commissions d’ouverture ni d’annulation.

Vous pouvez également demander  dans votre bureau par des prêts disponibles ou appelez-nous au +376 884 884.

ABONNEZ-VOUS
  • Ne ratez rien !

  • Recevez tous les articles du Blog de MoraBanc qui vous intéressent dans votre boîte e-mail.

  • Je m’intéresse aux articles sur :