Le retour du tir à 100 000 euros

Le retour du tir à 100 000 euros

L’année dernière, il a fait sensation, mais aucun des finalistes n’a réussi le tir à 100 000 euros. Pour cette saison, nous avons reconstitué  « La cistella dels teus somnis » (Le panier de vous rêves) avec plus de possibilités de gagner et plus de prix.

Pour cette deuxième édition, les finalistes auront trois possibilités de tirer au panier depuis le milieu du terrain et d’emporter le prix. Le premier tour pour 100 000 euros, le deuxième pour 50 000 euros et le troisième pour 5000 euros.

La présentation de la campagne a compté avec la présence de Gisela Villagordo, directrice générale adjointe commerciale Andorre de MoraBanc, le président de MoraBanc Andorre, Gorka Aixàs, et du joueur Jaime Fernández.

Comment ça marche ?

Comme pour l’édition 2016, les deux finalistes seront issus d’un tirage au sort qui aura lieu au mois de mai. Jusque là, ce que vous devez faire, c’est devenir client de MoraBanc, vous inscrire sur le site Web www.lacistelladelsteussomnis.ad, et cumuler des participations pour le tirage au sort.

Les participations se cumulent en souscrivant des produits et des services de MoraBanc, et en se servant de la banque numérique de la banque. Assurances santé, fonds d’investissement MoraBanc, prêts, hypothèques, sont autant de possibilités.

Vous pouvez demander et céder des participations

Les participations du panier sont personnelles, mais cessibles. Certains clients de MoraBanc en ont mais ne veulent pas participer au concours. Ils ont donc la possibilité de céder ces participations à une autre personne.  Ce qui peut être fait sur le site Web, par courriel, ou par Whatsapp.

Entraînez-vous avec les meilleurs

Pendant les prochains jours, les inscrits à la promotion auront la possibilité de suivre des entraînements avec les joueurs et les entraîneurs de MoraBanc Andorre, et les deux tireurs sélectionnés auront la chance de participer à une session de préparation intensive quelques jours avant le tir, qui aura lieu pendant la pause après le dernier match de ligue régulier, le 24 mai, contre le València Bàsquet.

Les joueurs de MoraBanc, des acteurs d’un jour

Guille Colom et Jaime Fernández habillés en chirurgien dans une agence de MoraBanc, ou Beqa Burjanadze et Moussa Diagné chantant « Despacito » avec une minuscule guitare. Voici les situations que vous pourrez voir dans les vidéos de promotion de la campagne « La cistella dels teus somnis » publiées sur les réseaux sociaux.

De petites scènes interprétées par les joueurs du MoraBanc Andorre et les employés de la banque, qui pour un instant changent leurs rôles habituels pour devenir actrices et acteurs. Ça vaut le coup, ils sont géniaux.

ABONNEZ-VOUS
  • Ne ratez rien !

  • Recevez tous les articles du Blog de MoraBanc qui vous intéressent dans votre boîte e-mail.

  • Je m’intéresse aux articles sur :